Non, non, le livre sur les BO de genre n'est pas mort. Il a juste pris du retard. Épelez ça E-N-O-R-M-E-M-E-N-T. Encore un petit peu de patience, il verra le jour après le volume 4 sur le Péplum Italien.

En attendant, en voici un petit avant-goût :

Jean-François Giré est le spécialiste du western européen. Son livre, Il était une fois... le western européen est la bible de tous les passionnés du genre. Mais c'est aussi un fou de BO. Qu'il collectionne depuis qu'il est gamin. C'est donc tout naturellement qu'il a écrit un chapitre passionnant sur la musique dans le western italien.

Laurent Guido est prof, dingue de cinéma et tout particulièrement intéressé par les rapports entre la musique et le 7ème Art. Son péché mignon, c'est le giallo. Et après avoir lu son chapitre sur l'utilisation de la musique dans ces films, vous ne regarderez (écouterez) plus jamais un giallo de la même manière.

Christophe Geudin est journaliste musical. Sa passion : le funk. Il est d'ailleurs rédacteur en chef du seul magazine français entièrement consacré à la question, Funk It. Funk + cinéma, ça rime avec quoi ? Blaxploitation of course ! Et comme Geudin a rencontré un grand nombre des compositeurs ayant œuvré dans le domaine, on peut vous dire que son papier est riches en anecdotes captivantes.

Steeve Tiasmatsen est journaliste, ingénieur son, musicien... et pas mal d'autres choses encore. Son truc, c'est roder dans les rues de Paname avec un 357 planqué dans le pantalon. Autant dire que son approche de la musique dans les vigilante movies est hautement personnelle et intime.

Enfin, votre serviteur, grand amateur de monstres destructeurs, s'est attablé avec Godzilla et Gamera pour aborder les musiques qui les font danser. Et casser quelques bâtiments au passage.

Chaque chapitre est aussi accompagné de chroniques séparées, où classiques et perles méconnues se côtoient.

Patience...

phenomenapic vigilante_OST Grant_Green___The_Final_Comedown__1972_